Nouvelle création 2017

Après Timber ! et Barbu, le cirque Alfonse nous revient enfin avec un spectacle frontal pour tout public.  Le cirque Alfonse nous a rapidement habitué à des rendez-vous grisants, pleins de trouvailles, d’humour et de prouesses acrobatiques.

Avec le Cirque Alfonse, tout débute à partir d’une tradition québécoise. Après les bûcherons et les foires d’hommes forts, ce sera autour de l’église en tant que pivot social, lieu de rencontres et de ralliement des populations  que s’articulera cette proposition. L’importance du patrimoine religieux au Québec s’avère une composante culturelle et identitaire fondamentale. Les églises ont été beaucoup plus que des lieux de culte; elles furent le point de rencontre et de ralliement des populations rurales.

Messe à gogo surréaliste, happening musical débridé, office exubérant et festif, le Cirque Alfonse nous embarque dans une joyeuse virée en enfer et au paradis, un chemin de croix anarchique et poétique, un rassemblement où l’humain tutoie le divin. Du sous-sol à la nef, de l’autel au chœur, des chants liturgiques aux grandes orgues, TABARNAK célèbre la messe comme espace de naissance, de communion, de mariage, de mort. L’église où tous s’unissaient pour prier,  auparavant au cœur d’une société dévote, lieu magique dans lequel baigne notre imaginaire collectif; lieu aujourd’hui négligé, parfois désacralisé, maintenant ressuscité, revigoré!

Si musiques trad’, numéros sensationnels et irrévérence sont toujours au rendez-vous, la compagnie démonte maintenant fougueusement un rite traditionnel. TABARNAK, objet devenu blasphème, cri de douleur ou d’étonnement, de colère ou d’émerveillement, maintenant tout nouveau cri de rassemblement du cirque Alfonse: TABARNAK!

La nouvelle création actuellement en écriture, première prévue à Montréal Complètement Cirque du 5 au 11 juillet 2017

TABANAK by Cirque Alfonse Teaser 2017 from John Lambert & Assoc. on Vimeo.

 

« Le cirque à l’état brut »
– Huffington Post

À PROPOS DU CIRQUE ALFONSE

Formée de la famille Carabinier-Lépine et de ses amis, la compagnie puise son nom de la municipalité de Saint-Alphonse-Rodriguez dans Lanaudière, d’où elle est originaire. La fibre québécoise est d’ailleurs au cœur de chacune des créations de Cirque Alfonse, car la troupe s’inspire du folklore national pour les thèmes de ses spectacles, avant d’y ajouter une touche contemporaine.Le clan Alfonse a conquis le public en 2011 avec le camp de bûcherons de Timber! puis avec le cabaret électro-trad de Barbu en 2014  Après avoir fait le tour du globe à plusieurs reprises et connu un succès international, ils sont de retour pour vous faire vivre une veillée inoubliable.